DURÉE :

35 heures / 5 jours

COÛT HT :

1650,00 €

SESSION(S) :

- du 08/10 au 12/10/2018

FINANCEMENT :

Financement à 100% par l’Afdas pour les publics recevables (dans la limite des budgets disponibles).

HÉBERGEMENT :

Hébergement possible. Prise en charge des frais d’hébergement et de transport par l’Afdas (dans la limite des budgets définis).

LIEU :

Saint-Raphaël (Var)
Terkane Formation
www.terkane.com

INSCRIPTION :

Patrick : +33 (0) 677 993 565

SE PRÉPARER À PITCHER DEVANT UN PUBLIC

La réussite d’un Pitch devant un public n’est pas une chose facile et nécessite une bonne préparation. Les enjeux peuvent être considérables et pourtant de nombreux projets formidables peuvent être anéantis en moins de quelques minutes.

Durant ce stage, nous nous attacherons à travailler sur un rédactionnel en adéquation avec des objectifs précis et une oralité mise en scène.


INFORMATIONS GÉNÉRALES

Profil professionnel des stagiaires

La formation « Se préparer à Pitcher devant un public » s’adresse aux scénaristes, réalisateurs, producteurs… qui souhaitent améliorer la qualité de leur communication à l’oral afin d’optimiser la présentation de leur projet sous forme de «pitch» face à un auditoire ou à une caméra.

Un projet à pitcher devant un public est demandé à chaque stagiaire. Le rédactionnel doit nous parvenir avant le début du stage.

Objectif pédagogique

– conception et rédaction du texte à pitcher devant un public,
– mettre en forme le contenu d’un (vidéo) pitch implique de le rédiger préalablement de sorte que l’on en ait la maîtrise lors de sa présentation audio ou filmée. Ceci en évitant le « par cœur », comme l’improvisation,
– Public Address : apprendre à poser sa voix pour maîtriser son discours face à l’Autre,
– trouver son ancrage fondamental pour prendre la parole avec confiance,
– rendre ses interventions dynamiques pour fixer l’attention de l’auditoire,
– donner du sens à son discours, du poids à ses intentions pour être encore plus convaincant,
– être capable d’installer et d’adapter son discours dans la durée,
– retrouver le plaisir de s’exprimer… sans trac, au-delà des contraintes,
– savoir utiliser la dimension non-verbale de la communication,
– s’exprimer avec charisme.


PROGRAMME PÉDAGOGIQUE

Conception et rédaction du Pitch en alternance avec le public address

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement

Pour cela, le résumé de l’histoire (fiction, documentaire, animation) dans un temps court nécessite de déterminer l’enjeu, les lignes de force et l’axe dramatique de l’histoire à travers l’évolution des personnages, les actions et l’intrigue principale. Dans cette perspective l’histoire ou le sujet doit être bien entendu déjà maîtrisé afin que le Pitch condense, concentre et mette l’accent sur l’essentiel.
Que l’on soit producteur, réalisateur, scénariste ou autres, il s’agit moins de raconter que de vendre…
On s’attachera donc à mettre en avant une promesse : « C’est l’histoire de… », « Imaginez que … », « Et si… », « Il était une fois… ». Promesse que l’on tiendra en faisant rêver et en tenant son public en haleine, avec un sens du suspens, une volonté de captiver son auditoire autant que de frapper les esprits, que la préalable conception et rédaction du Pitch feront valoir à l’oral comme à l’image.
Les outils que l’on utilisera pour élaborer la conception et la rédaction du (vidéo) Pitch feront appel à l’esprit de synthèse, au sens de la formule, aux vertus de l’imagination. Et pour paraphraser le célèbre slogan, durant ce stage on s’efforcera d’allier « Le poids des mots au choc des images ».

En fonction des buts à atteindre, il faut définir des objectifs

Selon qu’il s’agit du financement d’un projet, de la vente d’un scénario, ou d’un film déjà réalisé. Idem de la production d’un film, de fiction, de documentaire ou d’animation
Selon l’état du projet, on visera un but précis consistant à concevoir un message procédant par étapes et par priorités.
– formuler clairement ce que l’on veut dire et à qui?
– bien déterminer la teneur du message et la demande,
– l’exprimer avec clarté et simplicité,
– trouver une catchline, une accroche pour la « vendre »,
– l’ajuster à différents auditoires : financiers, producteurs, réalisateurs, sponsors, etc.
– la durée du Pitch est fonction de l’interlocuteur et/ou des règles définies par les sociétés à qui l’on s’adresse.

On le formatera donc le texte à pitcher devant un public en fonction d’un développement optimal, avec pour objectif de maintenir l’attention de l’auditoire, donc de varier les rythmes de diction, d’expression du contenu (images, musique, illustration sonore) selon la durée du Pitch et selon un changement de pédagogie ou de registre.

– et conclure en exprimant clairement et en rappelant l’objectif recherché.

La rédaction du pitch est réalisée et affinée en alternance avec le Public Address.

PUBLIC ADDRESS / PITCH

JOUR 1 – EXPRESSION ORALE

– les composantes essentielles du système respiratoire et de l’appareil phonatoire,
– les mécanismes de respirations indispensables à une bonne élocution,
– les principaux facteurs d’altération du souffle et de la parole.
• exercices de respiration et d’expression orale :
– placement de l’ancrage vocal,
– positionnement de la voix et installation du souffle,
– identification de son champ (chant) émotionnel,
– techniques de gestion du trac.
• présentation individuelle de Pitch :
– mise en situation filmée (premier contact).
• visionnage (décryptage, analyse et commentaires)

JOUR 2 – LE DISCOURS

• exercices de respiration et d’expression orale :
– dynamisation de l’amplitude respiratoire dans le souffle,
– identification et expérimentation de son ressort individuel d’expression.
• les 3 étapes du Pitch et leurs énergies (introduction, développement, conclusion) :
– conformation du fond rédactionnel aux contraintes de l’oralité : du «lu» à l’«entendu»,
– les outils pour moduler sa voix et lui donner de l’impact (hauteur, tonalité, débit),
– activation des «non-dits» dans le discours (gestion des silences…).
• présentation individuelle de Pitch :
– mise en situation filmée,
– visionnage (décryptage, analyse et commentaires).
• présentations croisées de Pitch :
– une personne présente le Pitch d’une autre (mise en situation filmée).
• visionnage (décryptage, analyse et commentaires)

JOUR 3 – LA MISE EN SCÈNE

• exercices de respiration et d’expression orale :
– investigation du champ relationnel du corps (postures, gestes, mimiques, visage, regard…),
– soigner l’image de soi et valoriser son apparence extérieure,
– adopter la bonne posture physique,
– prendre l’auditeur en considération,
– établir un dialogue implicite,
– savoir occuper l’espace scénique,
– mettre en cohérence le geste et la parole.
• visionnage et décryptage d’exemples vidéo représentatifs
• présentation individuelle de Pitch (mise en situation filmée) :
– exécuter un Pitch en utilisant l’espace
• visionnage (décryptage, analyse et commentaires)

JOUR 4 – FACE A LA CAMERA

• exercices de respiration et d’expression orale :
– savoir moduler son débit vocal pour adapter son discours à une durée déterminée
– connaître son patrimoine émotionnel pour identifier les situations de stress
• présentation individuelle de Pitch (mise en situation filmée) :
– exécuter un Pitch en 2, 10 et 20 minutes chrono
• visionnage (décryptage, analyse et commentaires)

JOUR 5 – FACE AU PUBLIC

• exercices de respiration et d’expression orale :
– savoir gérer son discours avec une contrainte technique
– savoir gérer les échanges avec le public ?
• séance de questions / réponses en situation
• présentation individuelle de Pitch (mise en situation filmée) :
– utilisation simultanée d’images projetées commentées
– séance de questions / réponses interactives
• visionnage (décryptage, analyse et commentaires).


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Supports fournis aux stagiaires

1 stagiaire par poste de travail
Évaluation continue tout au long de la formation.