Ancien animateur et journaliste Radio, je travaille depuis 1982 comme interprète Voix Off pour la Radio, la Télévision et les productions de contenus audiovisuels.

J’ai réalisé de nombreux commentaires en Voix Off pour des documentaires TV (notamment Les hommes de l’ombre de Milosevic, Raymond Jean, le bleu de la terreL’or noir, le nouveau rêve américain…), quantité de films institutionnels (SNCF, Lafarge, Dassault…), de communications médicales (Pierre Fabre, Novartis, Abbott, UCB Pharma…) et des programmes audiovisuels d’e-learning (Atout ClicTout l’univers, Les leçons numériques de Jocatop…).

Je suis aussi l’interprète d’une centaine de livres audio (notamment Da Vinci Code, Histoire de France pour les Nuls, La rivière espérance…) pour les éditions VDB.

Formé aux techniques de la Radio par Jean-Luc Gallini et Ann Sorel, j’ai suivi l’enseignement vocal de Richard Cross, Dany Desjardin, Régis Cuvelier, Ellen Nash…

PARCOURS VOCAL

Mon parcours vocal a commencé dans l’effervescence des radios libres qui fleurissaient en France, au début des années 80…

LES RADIOS FM

En 1982, Jean-Luc Gallini quitte la direction de l’information sur RMC pour lancer une nouvelle station de radio FM : RCVL. Il repère ma voix et  me confie la réalisation et l’animation d’une émission quotidienne pour la tranche « jeunes » : ce sera Super-Extra-Cool.
En grand professionnel exigeant, Jean-Luc Gallini me forme aux techniques vocales de la Radio et à leurs particularités, avec une précision et une efficacité redoutables. Période bénie pour la création radiophonique…

Plus tard, Ann Sorel viendra compléter ma formation radiophonique par une approche pleine d’esprit et d’ouverture. Elle me confie la direction et la présentation des infos matinales sur Europe 2 Vaucluse.

Mais le formatage commercial s’invite sur la bande FM, annonçant la mutation inéluctable des radios « libres » au détriment d’une certaine forme de créativité… Je quitte l’antenne Radio.

Parcours vocal de Yves Mugler Comédien Voix Off
Animation de l’émission « Super Extra Cool » sur RCVL © photo Philippe Giraud

LA VOIX OFF

Grâce à mon bagage radiophonique, mon parcours vocal s’oriente naturellement vers la production de contenus sonores. À commencer pour les nombreuses stations FM qui se nourrissent de programmes courts, de kits audio-press, de messages publicitaires et promotionnels… Mais aussi pour la Télévision qui s’habille de bandes-annonces, avant de me glisser dans le marché naissant de la télématique…

À la fin des années 80, l’essor des serveurs vocaux interactifs entraîne une demande grandissante de voix off pour venir constituer, enrichir et actualiser ce nouveau média de communication.
Mon timbre de voix baryton et son champ de fréquences idéalement placé dans la bande-passante téléphonique, m’ouvrent un nouveau terrain de jeu où je donne de la voix à qui mieux mieux… les séances s’enchaînent, la Voix est libre !

Communiquer par la voix m’incite à étudier les ressorts de l’audition et du langage (entre autres à partir des travaux d’Alfred Thomatis) et au rôle du langage – implicite et/ou explicite – dans les processus d’expression orale avec une approche neuro-linguistique…

LA RECONNAISSANCE DE LA PAROLE

Très vite, les SSII envisagent la reconnaissance vocale comme le « must have » de la téléphonie du futur. On rêve aussitôt de remplacer la numérotation digitale par des systèmes intelligents, capables de répondre aux commandes vocales des utilisateurs. Il n’est bientôt plus question que d’interactivité vocale, annoncée comme la prochaine révolution du dialogue Homme/Machine.

Reste à doter ces systèmes d’une « connaissance » vocale préalable, préalable indispensable pour être en mesure de « re-connaître » la voix humaine, quel que soit le mode d’élocution, le timbre, le sexe ou l’accent du locuteur ! Autant de spécificités vocales qu’il reste à identifier, profiler, classer, enregistrer… La variabilité de la voix humaine reste encore une inconnue difficile à paramétrer dans l’équation numérique.

Tout en poursuivant mon activité de Voix Off, j’étends mon parcours vocal en m’engageant dans un programme de recherche linguistique, en collaboration avec les universités françaises de prosodie, au terme duquel je parviens à dresser une carte des accents sur le territoire français et produire les premiers « vocabulaires de reconnaissance vocale » pour le Centre National des Études Téléphoniques (CNET).

RETOUR EN PROVENCE

Soucieux de privilégier une certaine qualité de vie, je quitte Paris au début des années 90 pour revenir vivre en Provence.

Engagé comme responsable de production par Voice Interface (Paris), je continue mon parcours vocal en goûtant aux joies du télétravail. Pendant plusieurs années, je supervise, conçois, écris, réalise et interprète le contenu de nombreux serveurs vocaux interactifs, jusqu’à ce que les critères de rentabilité prennent le pas sur la qualité du service rendu…

C’est à cette époque que débute ma collaboration – qui durera près de 20 ans – avec les éditions VDB, pour lesquelles j’enregistre mes premiers livres audio. Je découvre alors dans cet exercice au long cours un univers où la voix, orientée vers une narration qui s’adresse à un public non-voyants, oblige à re-considérer l’intelligence de la parole sous un angle nouveau, impliquant de donner encore plus de sens à l’écoute.

Après une formation vocale chez Richard Cross, je focalise mon parcours vocal en tant que voix off s’oriente vers le commentaire et la narration pour des programmes de contenus audiovisuels plus riches, à vocation culturelle, cultuelle, pédagogique…, laissant les messages publicitaires à d’autres…

parcours vocal yves mugler voix off
Prise de son Voix Off en studio © photo Yves Mugler

HOME STUDIO

Dans les années 2000, le développement d’internet et l’accès à des matériels d’enregistrement sonore bon marché amorcent un changement radical dans la façon d’exercer la Voix Off en France. De nouveaux protocoles de travail se mettent en place, avec des critères qualitatifs souvent moins rigoureux, voire peu exigeants, à tous les stades de la production sonore.

Étant déjà bien rôdé au télétravail, je crée mon propre home studio d’enregistrement d’où je produis à distance des Voix Off pour répondre aux demandes d’une clientèle nationale et internationale. Mais je conserve toujours une vraie préférence pour les séances d’enregistrements réalisées en studio en présence d’un ingénieur du son, privilégiant le relationnel humain dans le travail et distinguant toujours la qualité sur la rapidité !

LECTURES EN PUBLIC

De la narration de livres audio à la lecture en public il n’y avait qu’un pas à faire.

Ma rencontre avec l’œuvre de Jean Proal en a été le déclencheur. Reconnaissant dans la sensibilité de cet auteur une grande partie de la mienne, au point de devenir membre actif de l’Association des Amis de Jean Proal, je me produis depuis 2010 dans le cadre de lectures en public pour diffuser et soutenir son œuvre, trop injustement « oubliée »…

Plus largement, j’interviens comme « porte-parole » d’autres auteurs classiques ou contemporains, ainsi que dans le cadre de lecture d’archives à la demande de médiathèques, de bibliothèques et de tout autre structure souhaitant inclure dans sa programmation la lecture d’œuvres littéraires en public, entre autres Bonheurs de lecture

parcours vocal lectures en public yves mugler
Lecture en public de « Trop rouge » de Gustavo Dessal, accompagné par Emmanuelle Ader pour Bonheurs de lecture © photo Ivana Caffa

Lectures en public disponibles :

Les écrits de prison de Jean Zay  [Festival OFF d’Avignon 2018]
Ma guerre d’Algérie en Kabylie
La princesse et son philosophe

FORMATIONS VOCALES

D’un côté il y a ce que l’on veut faire avec sa voix, et de l’autre ce pour quoi sa voix est faite.

Partager mes connaissances et transmettre mon expérience représente une formidable ouverture à travers la rencontre humaine, dans le dialogue et le partage, à la croisée des compétences.

FORMATIONS PROFESSIONNELLES

À partir de 2009, mon parcours vocal se poursuit dans le domaine des formations vocales.

J’ai développé plusieurs programmes de formation professionnelle, qui s’adressent à des comédiens souhaitant se perfectionner dans la pratique professionnelle de la Voix Off, et aux auteurs, journalistes et reporters d’images soucieux d’acquérir une aisance de parole pour interpréter le commentaire de leurs propres documentaires ou encore se préparer à « pitcher » devant un public et, plus généralement mieux communiquer par la voix ou apprendre à lire à voix haute.

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

J’accompagne également des personnes à titre individuel afin de leur permettre de se (re)trouver dans un (re)positionnement par la Voix.